Close

Latest Posts

Stay up to date with all our latest news and launches. Only the best quality makes it onto our blog!

27 juillet 2017

L’alimentation en course à pied, pourquoi autant d’importance ?

La course à pied est certainement le sport où l’on accorde le plus d’importance à l’alimentation. Il existe 3 bonnes raisons qui justifient cette prise au sérieux.

1) Pour réussir à courir tout simplement

S’alimenter pour continuer à avancer

Quand les muscles qui permettent de courir sont mal, voire plus alimentés par les bons nutriments, la course devient moins rapide et/ou se transforme en marche.

Petit rappel
Pour courir le corps a besoin d’activer et de contracter les muscles utiles à cette mécanique.
L’énergie nécessaire pour produire la contraction musculaire provient de nutriments issus de notre alimentation.

Si le corps a épuisé le stock de ressources disponibles, l’organisme ne possède plus la capacité énergétique pour produire les contractions.

En course à pied, une alimentation inadaptée est un facteur de non performance.
Et au contraire, plus elle est en phase avec l’effort, meilleure sera l’aide à la performance.

2) Eviter les inconforts sur une course

Inconforts digestifs et aussi musculaires pendant la course, l’alimentation peut être un des facteurs


Que l’effort soit court et intense (10km) ou long en endurance (Marathon), dans les deux cas notre système digestif est malmené.

Pour éviter d’en rajouter une couche et de subir une gêne durant une partie voire toute l’épreuve, faire « attention » la veille de la course ne suffit pas.

L’alimentation au quotidien à son importance sur les troubles de digestion et/ou musculaires/tendineux  pouvant survenir le jour J.


3) Favoriser la récupération après la course

La récupération commence dès la ligne d’arrivée

Après un Marathon l’état inflammatoire est à son maximum.

Mais lors de sorties longues ou d’entraînements type VMA, l’organisme du coureur peut se retrouver également proche de ce niveau.

La répétition de ces agressions peut être amplifier ou bien calmer selon son alimentation.
Il ne s’agit donc pas seulement de chercher à récupérer plus vite mais surtout de ne pas aggraver la situation.

L’alimentation joue un rôle dans la prévention des blessures (type tendinites) que rencontrent de nombreux coureurs.

⇒ Suivre les conseils nutrition d’AtleticRUN

Cet article vous fait réagir? Laissez un commentaire: