Close

Latest Posts

Stay up to date with all our latest news and launches. Only the best quality makes it onto our blog!
Programme de perte de poids

4 juillet 2017

Courir en vacances… sans gâcher celles de la famille !

S’entraîner au quotidien nécessite de jongler avec les impératifs du travail et de la vie de famille pour caser les séances dans un emploi du temps chargé. En vacances, le temps est moins compté. Mais elles ne sont pas forcément synonyme de stage d’entraînement. 
Il faut souvent aussi trouver le bon équilibre pour ne pas troubler l’harmonie avec la famille ou les amis. 
Un footing en bord de mer, un des plaisirs des vacances! (photo Kalenji)

Un footing en bord de mer, un des plaisirs des vacances! (photo Kalenji)

S’entraîner aux petites heures.

Si vous êtes déjà adeptes des footings matinaux, vous n’abandonnerez pas forcément cette habitude. En effet, même en vacances, s’entraîner au petit jour, avant que vos compagnons ne soient levés et sans amputer ainsi le programme commun de la journée reste une stratégie payante.
Bien sûr, vous pouvez sans doute bénéficier d’un horaire un peu moins extrême que lorsque vous vous décidez à vous lever spécialement tôt pour courir avant d’aller travailler. Mais si votre destination estivale est pleine de soleil, c’est aussi un horaire particulièrement adapté pour limiter la chaleur.

Profiter des activités communes pour s’entraîner.

Toutefois, se lever tôt et rejoindre vos amis ou famille une fois l’entraînement terminé, souvent à l’heure du petit déjeuner, peut parfois représenter une contrainte trop forte. Si l’appel de la couette reste victorieux, ne vous inquiétez pas.
Vous pouvez souvent intégrer une part d’entraînement physique aux activités que vous avez prévu en groupe, même si votre entourage ne court pas. 
Bien souvent, votre journée sera ponctuée de marche, de vélo ou d’autres activités sportives relativement douces. Or, même si elles ne sont pas spécifiques, elles restent tout à fait bénéfiques. Pour l’endurance générale, pour le bien être aussi.
Vous pouvez souvent profiter d’une balade en famille pour vous entraîner : il vous suffira de négocier une petite rallonge de parcours, un détour que vous accomplirez plus vite avant de rejoindre votre clan.
 Ou bien profiter des dénivelés pour accélérer le pas, effectuer des aller-retours…afin d’accroître le côté sportif de votre sortie sans aucunement troubler le plaisir de ceux qui se contenteront d’une version plus « soft » de la balade.
Vous pouvez aussi marcher, au même rythme que votre famille, mais plus chargé. Là encore, cela renforcera la difficulté de l’effort et d’une simple balade vous pourrez retirer un entraînement physique général intéressant.
Programme de perte de poids

Lever le pied.

Néanmoins, savoir profiter simplement d’une balade douce, d’une promenade à vélo au bord d’un canal, sans avoir l’obsession de devoir y ajouter un effort sportif plus intense pour le convertir en entraînement, est souvent bénéfique.
Vous pouvez aussi vous dire que cette période de repos professionnel peut aussi l’être sportivement parlant. En tous cas, ne pas vouloir s’imposer de caser coûte que coûte l’entraînement peut tout à fait se révéler une bonne idée. Transformer des vacances familiales ou entre amis en un stage d’entraînement personnel est rarement bien vécu, par ceux qui vous entourent et par vous. Si vous êtes très compétiteur, il vous suffira de bien prévoir cette période de repos dans votre préparation.

 Les vacances sont après tout une période de relâche et il n’est pas forcément souhaitable de remplacer le stress du travail par un surcroît de charge d’entraînement ! 

Profitez aussi des paysages !

Profitez aussi des paysages ! (photo SB)

Amputer l’apéro

Si vous n’êtes pas du matin et que vos vacances entre amis se terminent par de longues soirées, l’heure de l’apéro peut tout à fait se prêter à une escapade sportive. Il faut certes un peu de volonté, mais placer votre entraînement en début de soirée sera également souvent possible.
Allez courir lorsque vos amis commencent à déguster l’apéro…vous pourrez les rattraper après, l’esprit et le corps satisfaits par une bonne séance de fractionné ou un footing en nature!
L'heure de l'apéro... ou de l'entraînement!

L’heure de l’apéro… ou de l’entraînement! (photo SB)

Profiter de son lieu de vacances pour participer à une course.

Enfin, pourquoi ne pas inclure une course dans votre programme de vacances ? Finalement, c’est peut-être aussi le meilleur moyen d’y intégrer votre activité sportive favorite sans nuire tous les jours aux aspirations moins sportives de votre entourage.
En effet, une course, c’est souvent aussi une belle fête populaire et un spectacle, surtout les courses de l’été qui sont souvent festives et se déroulent dans une ambiance plus détendue. Pour vos proches, ce peut-être l’occasion de vous encourager et de participer à la fête. Pour vous, ce sera un bon défi à intégrer à vos vacances, qui sera suivi d’une période de récupération où vous pourrez pleinement profiter, sans arrières-pensées!
Cet article vous fait réagir? Laissez un commentaire: