Close

Latest Posts

Stay up to date with all our latest news and launches. Only the best quality makes it onto our blog!

20 juillet 2017

Sorties longues : 10 Conseils pour ne pas lâcher

Pour des sorties longues, vous trouvez normal de vous préparer physiquement, cependant êtes-vous suffisamment prêt mentalement ?

On oublie trop souvent qu’à performance physique égale, la différence entre deux coureurs se fait au mental. Et pourtant, peu de coureurs le travaillent pensant à tort que c’est complexe.
Pour booster votre mental et maintenir votre motivation, voici 10 conseils à travailler lors de vos sorties longues

Durant l’entraînement, nous avons tout le temps pour expérimenter et apprendre

 

  • 1er conseil : Visualiser sa sortie de manière positive

La préparation mentale pour faire la différence

La visualisation, une clé de la préparation mentale

En amont de la course imaginez-vous courir avec énergie, envie et détermination du départ à l’arrivée. Pour être efficace, cet exercice de visualisation doit être le plus réaliste possible, faites appel à vos sens (vision, odeur, sons,…) mais aussi à vos sensations (absence de fatigue, réactivité des appuis, dynamisme de la foulée,…). Vivez pleinement votre course comme si vous y étiez, ne vous contentez pas de la visionner. Un exercice à réaliser plusieurs fois les jours précédents la course.

 

  • 2ème conseil : Prendre plaisir à courir

Même dans les moments difficiles il faut savoir sourire car à aucun moment la course ne doit être une contrainte. Chaque pas, chaque foulée réalisée nous construit. Un état d’esprit positif favorise la performance.

 

  • 3ème conseil : Détourner son attention des parties douloureuses de son organisme

Savoir ne pas amplifier la perception de la douleur en focalisant exagérément son attention dessus. En cas de douleurs ou de tensions d’une partie du corps, détournez votre attention sur une autre partie de votre corps qui n’est pas en souffrance.

 

  • 4ème conseil : Maintenir une posture de gagnant

La posture et le mental vont de pair que ce soit dans notre quotidien comme dans le sport. Plus vous aurez une posture avachie, ramassée, plus votre mental sera bas, alors pensez à vous redresser et à adopter une attitude de gagnant.

 

  • 5ème conseil : Déterminer une succession d’objectifs à atteindre durant votre parcours

Fixez votre regard sur un point précis, un repère plus ou moins lointain près duquel vous allez passer, qui peut être un arbre, un sommet de montagne, un point de ravitaillement,…Vous pouvez aussi diviser votre sorties ou votre course en différentes étapes, l’objectif final sera plus facile à atteindre car chaque étape réussie sera une source de motivation pour poursuivre vos sorties longues.

 

  • 6ème conseil : Penser à un événement heureux

Pensez à la dernière course que vous avez gagnée ou à la course que vous avez finie et où vous êtes particulièrement fier de votre classement, ou encore de la facilité avec laquelle vous avez réalisé votre course. Revivez pleinement toutes les sensations positives liées à cette victoire (joie, satisfaction, plaisir,…) et revivez également le bonheur d’entendre les applaudissements, les encouragements, les félicitations des personnes présentes.

astuce pour vos sorties longues

Penser à la joie de l’arrivée, une technique pour ne pas lâcher

  • 7ème conseil : Distraire son esprit

Vous pouvez écouter vos musiques préférées et pourquoi pas des émissions que vous aurez podcastées ! Alliez sport et culture.

⇒ Télécharger le  PodCast AtleticRUN spéciale Marathon des sables
10 Conseils pour ne pas lâcher sur vos sorties longues
Cliquez pour tweeter

  • 8ème conseil : Positiver

Ayez des pensées et un discours intérieur positifs pour ne pas vous laisser envahir par le doute ou la démotivation. Employez des formules du type : « je suis capable, je vais réussir,… ». Nos pensées ont un impact direct sur la manière dont nous nous sentons.

 

  • 9ème conseil : Checker régulièrement votre corps

Faites un état des lieux des différentes parties de votre corps et relâchez toutes les tensions parasites, les crispations qui ne sont pas nécessaires à la course. L’énergie est ainsi réorientée vers les muscles utiles au mouvement. La tension musculaire se limite à ce qu’elle doit être. Vous gagnerez en énergie et diminuerez le risque de blessure.

  • 10ème conseil : Diriger votre attention sur différents aspects techniques de votre course

Concentrez-vous sur votre respiration, votre posture, votre cadence de pas, vos appuis, votre gestuelle,… N’oubliez pas que votre performance et donc le résultat ne découle que de la qualité de votre technique de course. Pensez à la manière de faire et le résultat ne sera qu’une conséquence.


L’auteur de l’article
:

Kathy BRIGAUD
Sophrologue – Ostéopathe.DO
Développement Personnel – Entreprise, Particulier, Sportif
www.eadconcept.com/coachingindividuel.html

Cet article vous fait réagir? Laissez un commentaire: