Close

Latest Posts

Stay up to date with all our latest news and launches. Only the best quality makes it onto our blog!

17 janvier 2017

ORIGINAL: Cinq marathons pas comme les autres !

Le marathon, c’est toujours 42,195 kilomètres. Mais entre le départ et l’arrivée, les parcours et les environnements proposés partout à travers le globe peuvent varier du tout au tout. Voici cinq marathons parmi les plus étonnants et les plus extraordinaires de la planète!

Lumières du nord : Marathon du soleil de minuit (Norvège)

Courir au-delà du cercle polaire arctique est en soi une expérience. Mais goûter aux plaisirs d’un marathon en plein jour lorsque les douze coups de minuit sonnent, c’est bien le concept original de ce marathon septentrional disputé dans la ville colorée de Tromso. On peut admirer de très beaux paysages dans la lumière extraordinaire de l’été du grand nord.

Midnight sun marathon, Tromso (Image organisation)

Midnight sun marathon, Tromso (Image organisation)

Sous le regard des moais : Marathon de l’île de Pâques (Chili)

Courir au bout du monde, c’est vraiment le sentiment des participants du Rapa Nui Maraton, dès lors qu’ils ne sont pas eux-mêmes insulaires. Sur cette île mythique, et devant les énigmatiques statues laissées par un peuple disparu, ces 42,195 kilomètres bien ventés seront sans doute inoubliables! Mais c’est au bout d’un très long voyage que l’on pourra s’offrir ce marathon au milieu de l’océan Pacifique.

Un marathon en sous-sol : Kristallmarathon (Allemagne)

Courir dans une ancienne mine de sel, à 500 mètres sous la surface terrestre, voici un défi pour le moins inhabituel ! Ce marathon unique en son genre est organisée chaque année en février. 13 tours de 3,25 kilomètres au programme, la mine est profonde mais il faut tout de même serpenter dans ses travées pour parvenir à la distance du marathon. Le dénivelé n’est pas insignifiant (750 mètres!) et la température est élevée pour un mois de février en Allemagne : la mine possède une chaleur constante de 21°!

Bien au frais : Marathon de l’Antarctique

Extrême. C’est sans doute le qualificatif le plus adapté pour cette course hors-normes disputée autour d’une base scientifique sur le « 7e continent« . Seuls quelques aventuriers (souvent très fortunés ou habiles dans la recherche de sponsors, car le tarif est prohibitif) s’offrent le challenge ultime de courir ainsi un marathon près du pôle sud. Le paysage est inoubliable, la température…polaire.

Pour les plus acharnés, il existe même un 100 kilomètres que l’on peut enchaîner avec le marathon !

Sous le soleil : marathon des Barbades

Cette fête de la course à pied version caraïbe est désormais un rendez-vous internationalement reconnu. Il fait chaud, il fait beau et l’ambiance est à la fête pour ce marathon dépaysant. Devant, malgré la chaleur, les chronos ne sont pas si lents que ça et les coureurs européens, notamment anglais, viennent défier les locaux.

Programme d'entrainement marathon

Cet article vous fait réagir? Laissez un commentaire: