Close

Latest Posts

Stay up to date with all our latest news and launches. Only the best quality makes it onto our blog!
La Grande course du Grand Paris fera la part belle aux transports et aménagements urbains (photos DR)

9 mai 2017

La Grande course du grand Paris : un grand pari presque gagné!

AtleticRUN est partenaire de la Grande Course du Grand Paris qui s’élancera le 21 mai de l’Hôtel de Ville de Paris au Stade de France. Une course trait d’union entre Paris et sa proximité immédiate qui se veut avant tout porteuse d’un fort engagement sportif, solidaire et écologique. 10 kilomètres pour affirmer un vivre ensemble heureux et plein d’espoirs.

La Grande course du Grand Paris sera un évènement sportif et humain. (photo DR)

La Grande course du Grand Paris sera un évènement sportif et humain. (photo DR)

Nous avons rencontré Bertrand Bossard, l’initiateur de cette Grande course du Grand Paris qui sera la seule nouvelle épreuve pédestre à s’élancer de la capitale en cette année 2017. « C’est un projet ambitieux que de lancer une épreuve à Paris dans cette période où les conditions de sécurité sont de plus en plus strictes, confirme d’abord Bertrand. Mais l’idée a plu d’emblée à la préfecture, à la mairie et à la région, car l’esprit de la course était fort et portait un message et des actions. »

 

Un parcours révélateur du Grand Paris.

Coureur urbain, Bertrand partage son temps entre Paris et Marseille, où il avait déjà crée une course, La Marseillaise des Femmes, qui conjugue course au féminin et actions solidaires. « Je suis acteur dans la troupe du théâtre du centaure. Ce sont des représentations très physiques et même si bien sûr mon sport de base reste l’équitation et le dressage, je cours dans le cadre de ma préparation, très régulièrement. Ma pratique est urbaine et lorsque je suis à Paris, dans le 19e arrondissement, je cherche aussi à découvrir mon environnement. ».

Un proche qui ne saurait se réduire aux limites de la ville de Paris pour Bertrand. « A Marseille, ailleurs, la limite entre la ville et les communes de l’agglomération ne sont pas aussi marquées dans les esprits. La « banlieue » est une idée très parisienne. Elle n’existe que dans l’esprit de certains parisiens et par le périphérique. Or, lorsque l’on court, l’on marche, l’on fait du vélo, ce « périph » n’existe pas. On passe de Paris à une autre ville sans s’en rendre compte. La réalité géographique du Grand Paris apparaît clairement. C’est ce que j’ai voulu mettre en avant dans cette course, pas si longue, qui part d’un lieu symbolique du centre de Paris et arrive au Stade de France, qui pour le monde entier est aussi un symbole de Paris! « .

Un évènement solidaire et écologique

Un parcours qui partira donc de l’hôtel de ville de Paris, avant de filer vers le nord : République, puis les quais du canal Saint-Martin, ceux du canal de l’Ourcq, enfin la Villette et les nouveaux aménagements du canal de Saint-Denis.

La Grande course du Grand Paris fera la part belle aux transports et aménagements urbains (photos DR)

La Grande course du Grand Paris fera la part belle aux transports et aménagements urbains (photos DR)

Un tracé qui fait la part belle aux voies piétonnes et protégées et s’inscrit aussi dans l’esprit écologique que veut porter la course. « Si notre projet est fort, poursuit Bertrand, c’est parce qu’il est porteur d’actions associées. Ainsi, nous allons favoriser les transports en commun, les aménagements urbains et les espaces verts sur le parcours et pour s’y rendre. Aussi, le programme « Un coureur un arbre » est ambitieux. Il sera lancé cette année avec l’idée à terme de créer une « forêt du grand Paris ». L’autre projet, « 10 kms parcourus = 1m2 de jardin solidaire », sera également mis en place. Nous avons un partenariat avec l’association « Les incroyables comestibles » qui gère ces jardins partout en France et dans le grand Paris. L’idée est à la fois écologique et solidaire. »

Une arrivée au Stade de France

La Grande Course du Grand Paris sera donc un trait d’union entre Paris et ses communes proches, mais aussi entre les habitants, les coureurs et leur environnement, avec l’idée d’oeuvrer pour un « mieux vivre ensemble » actuel et porteur d’espoir.

On peut dire que pour l’instant, l’espoir de voir cette première rencontrer un beau succès anime l’équipe d’organisation : « Nous avons lancé la communication tardivement, car il nous fallait attendre l’autorisation de la préfecture, qui est intervenue fin février. Le contexte n’est pas très facile, mais nous avons été bien soutenu. Pour l’instant, nous comptons 6500 engagés, et j’espère bien atteindre les 9000 coureurs. » estime encore Bertrand.

La Grande course du Grand Paris fera la part belle aux transports et aménagements urbains (photos DR)

Une arrivée exceptionnelle sur la piste du stade de France ! (photo DR)

« Mais c’est vrai que les problèmes de sécurité sont difficiles, il faut s’adapter. Ainsi, notre parcours ne pourra pas faire 10 kilomètres pile car nous devons contourner des travaux. Finalement, ce sera 10,8 ou 11,6… D’ailleurs, nous allons soumettre au vote des internautes, sur notre page Facebook, le parcours final : soit l’on emprunte un accès plus direct au stade de France mais l’on finit seulement les 100 derniers mètres sur la piste, soit l’on contourne pour faire un tour de stade entier, mais cela ajoute 800 m… Je préfère la deuxième solution, plus belle et symbolique, mais l’idée du vote va avec notre projet, solidaire et social! » termine Bertrand.

Mais quel que soit le parcours retenu, la Grande Course du Grand Paris sera une belle illustration de la réalité du Grand Paris et certainement un beau souvenir pour tous les coureurs qui vont découvrir la capitale sous un nouvel angle!

 

Cet article vous fait réagir? Laissez un commentaire: